Elèves à haut potentiel (E.I.P.)

Elèves à haut potentiel (E.I.P.)

L'ensemble scolaire Saint Louis souhaite accueillir les EIP en prenant en compte leurs réussites et leurs difficultés.

Afin que leurs spécificités soient bien identifiées il est nécessaire que chaque parent puisse attester du diagnostic de précocité fait par un psychologue.

Plusieurs types de rencontre seront organisés dès le début de l'année :

• Une réunion avec les parents d'EIP, les enseignants et la direction sera programmée afin de faire connaissance, d'échanger, de créer un climat de confiance et d'écoute.

• Une information auprès de l'ensemble des élèves sensibilisera chacun à l'accueil de la différence afin que tous comprennent que nous sommes différents, que notre cerveau fonctionne différemment. Les enseignants expliqueront que les élèves ne feront pas forcément la même chose au même instant.

• Des temps de paroles seront donnés aux EIP pour qu'ils expriment leur ressenti face à leurs difficultés ou leurs besoins. Ils évoqueront leurs réussites, leurs échecs, leurs difficultés, leur mode de fonctionnement spécifique, ce qui pose problème (la discipline par exemple), ce qui les aiderait à mieux s'adapter, à tisser des relations avec les autres.

Ces rencontrent peuvent se dérouler dans le cadre des A.P.C.

Les moyens mis en oeuvre :

Des parcours et des activités s'appuyant sur leurs points forts :

Puisque certains ont des connaissances approfondies dans un domaine précis :

"Détacher" l'EIP dans un autre niveau :

• Niveau supérieur : participation à une leçon ou présentation d'un exposé dans une classe supérieure.

• Niveau inférieur : tutorat et/ou activité de consolidation/remédiation auprès d'élèves qui maîtrisent moins une notion. Lorsqu'un EIP a des connaissances supplémentaires, il peut les apporter lors d'une nouvelle leçon.

Des projets interdisciplinaires spécifiques peuvent être réalisés avec restitution sous formes variées (écrit/oral/exposition/ CD...)


Puisque certains maîtrisent mieux l'oral que l'écrit :

L'élève peut préparer une leçon (choisie par l'enseignant) afin de la présenter à la classe. On cherchera à valoriser la prestation orale ainsi que les contenus et la clarté de l'exposé.


Puisque certains foisonnent d'idées (grâce à leur pensée arborescente) :

On peut utiliser d'autres canaux de communication tel que le dessin, les cartes mentales, le numérique pour faire connaître à la classe une idée, un problème.

Un élève peut créer une actualité qu'on met en ligne sur le site de l'établissement. On peut aussi compiler tous ces articles dans un petit journal papier (à afficher et/ou à publier).
La boîte à idées (jamais anonyme !) permet d'ouvrir d'autres horizons.

 

Des parcours et des activités qui seront des temps de remédiation.

Afin de canaliser leur énergie débordante :

Organiser des temps de relaxation, 3 jetons pour 3 interventions, expliquer le bâton de parole, prévoir un temps de parole le lendemain, et un temps hebdomadaire pour répondre à leurs questions.


Afin de favoriser le passage à l'écrit :

• Mise en place d'un contrat d'écrit évolutif sur l'année avec des contraintes d'écriture de plus en plus longue et aussi une note d'évaluation évolutive en fonction des efforts faits lors de la rédaction.

• Utiliser le numérique lorsque c'est possible.

• Faire des activités autour de la notion d'analyse, de hiérarchisation, de trie des idées (importantes/essentielles/intruses...)


Afin de palier les difficultés motrices :

Simplifier les taches au maximum et créer une fiche d'auto évaluation afin que l'élève puisse fixer lui-même ses objectifs.
Pour la compréhension des consignes passer par 3 étapes : 1) l'oral / 2) l'écrit / 3) la démonstration.


Afin de trouver leur place dans un groupe :

Parfois il leur est difficile de trouver la bonne distance relationnelle avec les autres :

• Apprendre à écouter l'autre en donnant la parole à chaque membre du groupe à tour de rôle.

• Réaliser un projet collectif (humanitaire, culturel, sécurité routière...) qui servira à tous.

• Avoir, si l'élève en fait la demande, un référent pour se confier en toute confidentialité.

 

Accueillir et accompagner la différence permettra aux jeunes quels que soient leurs profils, leurs attentes, leurs pôles d'excellence et leurs difficultés de pouvoir s'insérer dans une société plus juste et plus tolérante.