Depuis 3 ans, l'enseignante de la classe de MS et GS s'est formée à la pédagogie Montessori et propose à ses élèves d'appréhender les apprentissages différemment.

L'enseignante de PS commence elle aussi à mettre en place cette pédagogie, ce qui permet à tous les élèves de cycle 1 de bénéficier de cette pratique pédagogique.

 

Présentation

Comment développer le potentiel humain par l’autonomie et le respect du rythme de chacun ?

Permettre à chaque enfant de se construire en tant qu’être humain, d’ETRE tout simplement…C’est l’objectif mis en place dans la classe de Moyenne et Grande Section par la maîtresse formée à cette pédagogie ;

L’environnement préparé et le matériel proposés aux enfants constituent une aide au développement de l’enfant et permet à celui-ci de réaliser une activité autonome dans le respect de son rythme.

L’enfant, qui a la possibilité de choisir son activité est d’autant plus intéressé par ce qu’il fait, concentré et paisible. Au cours de ses expériences de manipulation, il peut corriger ses propres erreurs et cheminer progressivement vers une indépendance d’action et de pensée.



 

Les activités de vie pratique

 

 

Le matériel de vie pratique invite l’enfant à agir, à accomplir un vrai travail dans un but réel, déterminé et facile à atteindre. Les activités sont liées à des fonctions de la vie courante et permettent à l’enfant de s’adapter à son temps et à son espace de socialisation. Il peut ainsi développer une liberté intérieure, la confiance et l’estime en soi puis l’autonomie.

 

 

 

 

 

 

 

Le développement des sens, un palier vers l'abstraction

 

Dans l'environnement Montessori de la classe de MS et GS, les activités font appel aux cinq sens. Le visuel, l’acoustique, l’olfactif, le tactile et le gustatif sont stimulés ; mais aussi d’autres sens comme le thermique (chaud /froid), le kinesthésique (les mouvements du corps, la direction des mouvements, la positions des choses et leurs dimensions), le barrique (lourd/léger) et le stéréognosique (la forme des solides de trois dimensions).

Le matériel sensoriel est conçu pour donner à l'enfant la possibilité de découvrir des notions abstraites de façon sensorielle et concrète. Son utilisation passe par la manipulation et le travail autonome. L'esthétique joue aussi un rôle. Les couleurs, l'aspect attirant et la variété des objets, des formes, sont destinés à captiver l'attention et constituent souvent le « point d'intérêt » de l'enfant, ce qui le motive dans l'activité.

 

Préparation à l'écriture et à la lecture

 

L’écriture et la lecture se préparent de façon indirecte à travers différents aspects :

-Le travail de la main  par des exercices de vie pratique

-Les exercices sensoriels (emboîtements cylindriques, cabinet de géométrie)

-Le toucher  des lettres rugueuses.

- L’ouïe : entendre les sons (avec les boîtes à bruit, la leçon de silence, le jeu d’analyse de sons )

- La vue : Coordination oeil/main avec les alphabets mobiles.

 

La vue, le toucher, l’audition et le mouvement permettent de mémoriser les lettres.

Chacune des lettres matérialise l’abstraction qu’est un son. L’enfant comprend ainsi que les mots sont une succession de sons qu’il a intégré. Au fur à mesure de sa progression avec le matériel, l’enfant se rend compte qu’il peut lui-même associer les sons et les lettres pour produire un mot. L’enfant a bien souvent le sentiment d’avoir appris tout seul car tout l’apprentissage s’est fait de manière indirecte.

 

L’enfant ne se perfectionne pas en répétant les gestes de l’écriture mais en répétant des gestes qui préparent l’écriture”. Maria Montessori

Et si on enseignait les maths autrement

Le matériel mathématique est un support, un outil qui rend concret ce qui peut être abstrait ; en cela, c’est un facilitateur, au service d’un apprentissage.

Il se focalise sur le geste, la manipulation : c’est à dire le sensoriel, qui facilitera la compréhension mentale.

Grâce au matériel concret, l’enfant a toujours la notion de ce qu’il fait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Paroles d'enfants

C'est maintenant à nos élèves que nous donnons la parole car c'est certainement eux qui ont la vision la plus juste du déroulement d'une journée dans une classe Montessori;

Les textes que vous allez maintenant lire sont le fruit d'un travail élaboré lors de la semaine de la presse.

 

 

 L'accueil et le début de la journée

Le matin, quand on arrive à l’école, nous nous déshabillons et mettons nos pantoufles. On accroche notre étiquette prénom sur le fil du tableau blanc. Nos étiquettes sont belles. Nous les avons faites nous mêmes avec plein de couleur !

Ensuite, nous sommes accueillis dans la BCD par le sourire de Myriam. On attend que tous les copains arrivent en lisant des livres, en jouant avec des jeux de société ou en dessinant. On adore faire des dessins pour les offrir à nos copains.

Quand maîtresse arrive, on fait un moment de relaxation : ça nous détend, nous relaxe, nous calme,ça fait du bien ; on baille, on sent de la chaleur ou de la douceur dans le corps, ça nous fait voyager quand nos pieds sont bien enracinés.. ! On s’envoie des « paillettes dorées » d’amitié, de bienveillance, de sympathie pour que notre journée soit la plus agréable possible tous ensemble.

 

 Les ateliers Montessori

Après on rentre calmement en classe pour commencer à travailler et être attentif à son activité. Dans notre classe, on choisit un atelier qui est placé sur une étagère, dans un plateau. Les plateaux sont rangés du plus facile au plus difficile. On a le choix parmi les plateaux que maîtresse nous a présentés. C’est la règle. On adore faire des plateaux.. On travaille seul, mais on peut demander de l’aide à la maîtresse ou aux copains. Dans la classe il y a les étagères de vie pratique, des nombres, des constructions, des formes et des tailles, de la lecture et de l’écriture, de la géographie.

 

 

Chaque enfant a son travail et prend son temps pour apprendre. Certains copains font des choses plus difficiles que les autres. Chacun travaille à son rythme. Maîtresse a un cahier, sur lequel elle note en jaune tout ce que l’on sait déjà faire et après elle nous présente des plateaux plus difficiles.

Chaque jour, on s’entraîne à compter, à lire, à écrire, à prendre soin et ranger notre classe. On aime bien aussi chanter. Chacun a son travail. Notre classe ressemble à une petite fourmilière..On se déplace,on peut travailler sur une table ou sur un tapis.

 

Tous ensemble, on a établi ensemble des règles pour bien se sentir dans la classe et respecter les autres.

A chaque fois que l’on prend un plateau, on le pose sur la table. Puis on tire sa chaise tout doucement en la soulevant par les deux côtés avec ses deux mains. Quand on a terminé, on range sa chaise puis son plateau sur l’étagère, bien à sa place pour qu’un autre copain puisse le retrouver. Puis on choisit un autre plateau.

 

 

 

La ligne du temps

Dans la classe, on a une ligne du temps qui nous indique les jours d’école et les jours où on reste à la maison. Tous les jours, le responsable de la date colle une nouvelle gommette et fait avancer la pince à linge .. Comme ça on voit les anniversaires, les jours de danse, les sorties et les vacances qui approchent !!

 

 Les anniversaires

Pour fêter les anniversaires, nous avons une roue des quatre saisons et des mois sur laquelle sont collées nos photos. Au centre, il y a le soleil.

L’enfant qui fête son anniversaire, prend le globe terrestre dans ses mains et il va tourner autour du soleil. Quand il a un an, il a fait un tour, à 2 ans, il a fait deux tours, à 3 ans il a fait 3 tours et ainsi de suite jusqu’à son âge. La maîtresse nous montre les photos de la naissance jusqu’à notre âge et on raconte l’histoire de notre vie que notre maman et papa ont écrite. A chaque tour, la maîtresse allume une bougie.

On adore voir nos copains tout bébé.. Qu’est ce qu’on grandit vite !

A la fin on souffle les bougies, on chante et on partage un gâteau..